Ce coup-ci, c'est le bon !

Pondu le 6 mai 2009 - 32 commentaires

Comme certains le savent, Albane et moi désirons mélanger nos gènes et voir ce que ça donne. J’avais dit la dernière fois (qui s’était mal passé) que vous ne le sauriez que quand le mini-boulet aurait 18 ans, mais bon ça va finir par se voir : Albane est de nouveau enceinte. Et on a même passé l’échographie des 3 mois.

Alors évidemment, c’est l’occasion de faire un rappel sur ce qu’est une échographie. C’est un procédé utilisant les ultrasons pour zieuter dans le bidon de la maman (parce que sur le papa ça n’aurait aucun intérèt). Le gynéco applique d’abord un gel tout froid, juste pour embêter la maman parce qu’en fait y en a pas besoin. Bien sûr la médecine justifie ça en disant que si, y en a besoin parce que sinon y aurait une mince couche d’air entre la sonde et le ventre et que du coup c’est pas glop. Autant le dire tout de suite, c’est un argument complètement pipeau. Ajoutons à tout celà qu’il existe aussi les échographies vaginales1 qui permettent de mieux voir les mini-boulets quand ils sont encore à l’état de crevettes.

Mais bref. Donc Albane a passé son écho, et voici le résultat :

Notre mini-boulet en exclusivité

Notre mini-boulet en exclusivité. N'hésitez pas à être jaloux.

Nous sommes donc tout fiers et impatients, même si le gynéco nous a dit qu’il y aurait peut-être des problèmes à l’accouchement et que ça laisserait une légère cicatrice sur l’abdomen d’Albane2

Edit : Albane a aussi fait une note là-dessus sur String & Couche-Culotte.


  1. Je ne pensais pas employer un jour le terme « vaginal » sur ce blog, mais bon, on est à l’abri de rien. 

  2. Apparemment il y a un risque que notre bébé sorte en dévorant les boyaux d’Albane et en lui perforant le bidon. Mais bon, faut bien qu’il sorte ce gamin… 

Je veux payer moins d'impôts, vite je commente !


Des fois ça va pas comme on voudrait

Pondu le 1 décembre 2008 - 10 commentaires

Pré-note : cette note fait suite à celle-ci : J’ai enfin trouvé le mode d’emploi.

J’ai longtemps hésité à supprimer la note précédente, mais finalement je pense que c’est pas plus mal de la garder. Car tout ne s’est pas passé comme on aurait voulu : nous avons perdu le bébé il y a une semaine. Bien sûr, à 1 mois et quelque de grossesse c’est plus une mini-crevette qu’un vrai bébé, mais dans l’esprit ça revient au même.

Il paraît que ça arrive à 10-20% des femmes enceintes de leur premier bébé, et que c’est souvent dû à des embryons vides ou à des malformations chromosomiques. Pas de bol pour nous, nous sommes allés grossir la statistique.

Apprendre qu’on va être papa ça donne une énergie formidable, et la fausse couche me l’a enlevé. Je me suis retrouvé avec une grosse fatigue et un grand vide. Et encore, c’est rien en comparaison de ce qu’a dû subir Albane, qui a eu en plus des conséquences physiques (rien de grave, mais ça a été très douloureux pour elle).

Passé le choc, on a décidé que de toute façon on allait recommencer dès que possible. Mais là vous n’apprendrez l’existence d’un mini-nous que lorsqu’il aura 27 ans et qu’il aura fini ses études de médecine.

Je n'ai jamais lu un tel ramassis de conneries, vite je commente !


J'ai enfin trouvé le mode d'emploi

Pondu le 20 novembre 2008 - 13 commentaires

Mes amis, c’est la crise.

J’en veux pour preuve différentes calamités qui s’abattent sur nous telles des ménagères sur des produits soldés1, comme la diffusion d’épisodes de Plus Belle la Vie (de merde) en prime time, le refus répété de la Française des Jeux de me laisser gagner à l’Euromillions, et même Live Messenger dans sa dernière version (beta certes) qui ne m’affiche jamais mon unique émoticône dans la fenêtre de conversation quand je veux m’en servir2.

Nous sommes donc bien d’accord sur ce point : on est globalement dans la mouise. Et en période de crise, il n’y a qu’une seule et vraie manière de s’en sortir : se reproduire le plus rapidement et le plus fréquemment possible pour pouvoir envoyer ses gosses travailler à la mine (et en plus ça occupe les longues soirées d’hiver – ou d’automne – lorsqu’on n’a plus les moyens d’allumer la télé et qu’on coupe le chauffage dès que la température extérieure excède les 3°C). Certains l’ont déjà compris et ont pris de l’avance (félicitations à Maître Mô), nous avons donc décidé Albane et moi de mettre à contribution nos gènes exceptionnels et d’offrir au Monde de quoi payer nos retraites quand nous seront vieux (et même très vieux, vu les augmentations successives de la durée du temps de travail (que ce soit sur du volontariat ou du volontariat obligatoire).

Bébé cochon

Voici à quoi devrait ressembler notre bébé

En effet, nous avons apparemment réussi à nous accoupler3 et le résultat est là : si tout va bien au mois de juillet 2009 devrait naître un(e) mini-nous qui va nous pourrir la vie pendant au minimum une vingtaine d’année et rendre gaga les grands-parents. J’ai vraiment hâte de pouvoir changer les couches, moucher son nez de morveux(se), l’écouter brailler toute la nuit, puis plus tard le(la) voir voler des scooters, prendre de la drogue, s’envoyer en l’air à l’âge de 11 ans sans protection et me retrouver grand-père trois ans plus tard alors que mon rejeton à moi sera en prison pour meurtre.

Je m’adresse maintenant aux gens déjà parents ainsi qu’aux nombreux spécialistes de l’enfance qui me lisent : pourriez-vous me confirmer qu’il est dangereux pour un bébé d’être exposé dès deux ans aux radiations d’uranium, je voudrais savoir quand je pourrais envoyer notre futur enfant bosser dans la décharge à ciel ouvert de St Martin, j’ai vu qu’ils avaient déposé plein de déchets nucléaires et on doit bien pouvoir les revendre sur le marché.

Maintenant je dois faire en sorte que notre gnome naisse le 11 juillet (jour illustre qui m’a vu naître en cet été pluvieux de 1980), et si c’est un petit mâle je l’appelle Junior.


Note : Annoncer la nouvelle de cette façon est quand même largement plus classe que mettre des petites fleurs partout sur mon blog et balancer des banalités comme « je suis tellement heureux, la vie s’annonce belle et radieuse, les petits zoziaux chantent gaiement dans les champs et patati patata ».

Re-Note : Je suis quand même super content. J’irai même jusqu’à dire que je suis tellement heureux, la vie s’annonce belle et radieuse, les petits zoziaux chantent gaiement dans les champs et patati patata.

La suite de cette note ici : Des fois ça va pas comme on voudrait. Les commentaires de cette note-ci sont fermés.


  1. Oui c’est honteusement cliché, j’aurais pu prendre « des mecs sur un magazine de charme », mais c’était moins rigolo. 

  2. A ce propos, je conçois que’on soit dans une période de restriction, mais tout de même vous pourriez faire une exception pour moi qui n’utilise qu’un seul petit smiley tout sympathique. 

  3. Je tiens le mode d’emploi à disposition pour tous ceux qui seraient intéressés et majeurs, en revanche je n’ai pas la vidéo de la conception car la batterie a lâché avant. 

Je suis un spammeur, vite je commente !