Marvel, où t'es ? (de potiron)

Pondu le 21 septembre 2007 - 21 commentaires

En ce moment j’ai pas mal de boulot au boulot (oui ça peut surprendre, mais rappelez-vous que je suis fonctionnaire). Et je ne sais pas pourquoi, mais il se trouve qu’il y a toujours plus de choses à faire lorsque l’effectif est réduit (pour cause de vacances essentiellement, il y en a pas mal qui préfèrent partir hors-saison à l’informatique).

Bref, il va de soi que lorsqu’on en demande plus à moins de personnes, ça prend du retard et ça met la pression. J’avais donc pensé me faire porter pâle pour cause de récidive d’appendicite ou de mort de mon cheval, jusqu’à ce que je découvre LA solution à tous mes problèmes. J’ai juste à devenir un super-héros.

Alors après j’ai le choix : soit je deviens à l’instar de Batman et du Punisher un type sans pouvoirs mais qu’est super balèze quand même mais ça me botte moyennement, soit je mute à la X-Men, soit je me prends des super-pouvoirs. Je suis beaucoup plus tenté par cette dernière solution, il paraît que les super-héros avec pouvoirs ont de réductions fiscales plus intéressantes.

Il doit bien exister un magasin de superpouvoirs quelque part sur Paris. Après tout c’est le centre du monde connu, s’il y a un endroit où je peux trouver ça ce sera là-bas (ou à Disneyworld en Floride mais c’est plus loin) :

– Bonjour, alors je voudrais… un pouvoir de téléportation, un de télékinésie, et euh… mettez-moi l’ubiquité aussi s’il vous plaît.
– Bien sûr Monsieur, laissez-moi vérifier que vos pouvoirs ne présentent pas de contre-indications entre eux… Oui, c’est bon. Il vous faudra autre chose ?
– Un costume pour aller avec et le livre « l’identité secrète d’un super-héros pour les nuls » s’il vous plaît.
– C’est votre première fois n’est-ce pas ? Ne vous en faites pas, c’est très facile. Bien, commençons par le costume, que voudriez-vous en couleurs et accessoires ?
– Je voudrais un truc sobre mais classe, si on pouvait éviter le slip par dessus les collants ça m’arrangerait.
– Mmh, laissez-moi réfléchir… Non, je ne vois rien… Il vous faudrait quelque chose d’inédit dans ce cas. Aviez-vous une idée en tête ?
– Oui oui, un short hawaïen.
– Pardon ? Et euh… vous ne vouliez pas un habit sobre et classse ?
– Bah c’est le cas, quoi de plus classe qu’un short hawaïen ? En bleu foncé ou noir s’il vous plait. Pour le haut ne mettez rien, de toute façon les muscles sont inclus dans le forfait non ?
– Bien sûr Monsieur, la musculature développée fait partie des traditions de la maison. Une cape pour accompagner ?
– Non ça ira, je risquerais de me prendre les pieds dedans de toute façon. Et puis je n’aime pas trop les accessoires.
– Bien Monsieur. A quel nom de super-héros aviez-vous pensé ?
– Il en faut un ? Euh… Bolognaise-Man ? Naan, c’est pas terrible. Je sais ! Mettez juste « Le Touriste« . Oui, ça ça claque.
– Quel excellent choix, très approprié… Comme description, que voudriez-vous ?
– Alors : « On fait appel à lui en cas de fin du monde, il est plus fort que Popeye et Frangin réunis, il est capable de convertir le franc CFA en roubles, il connaît déjà le vainqueur des futures élections présidentielles, il peut abattre un cheval juste en claquant des doigts, il a un pouvoir sexuel surdéveloppé, il est capable de comprendre les sous-entendus des femmes, il a déjà vu toutes les prochaines saisons de toutes les séries télé intéressantes, il peut ressuciter le pape et enfin il sait qui de l’éléphant ou du rhinocéros est le plus fort. »
– Parfait, excellente description. Je vous inscris au registre des super-héros… voilà, c’est fait. Ca fera 300$ s’il vous plaît.
– On paie en dollars ? Ah oui, c’est pour faire américain c’est ça ?
– Non, c’est juste que je n’ai pas confiance dans l’euro et que j’aime prononcer le mot Dollar. »

Ah ah, encore un message secret, mais cette fois-ci pour vous dire que je n’aime pas les huîtres.

Donc si vous voyez un abruti en short hawaïen essayer de se téléporter en se concentrant à mort, c’est moi.

Je veux coucher avec Dric, vite je commente !


Note de feignasse

Pondu le 12 juin 2007 - 0 commentaires

J’aime bien les récits du quotidien qui mettent en valeur un truc idiot. Albane vient d’en faire un pas piqué des vers, avec quelques formules choc (« J’ai même des amies blondes »« je crois sincèrement que ces chères demoiselles ont été embauchées […pour…] leur capacité à être publiquement ridiculisées »).

En revanche, là où je ne suis pas d’accord, c’est sur la majuscule employée pour désigner l’ensemble des blondes. Ca reste un adjectif, un concept1. Depuis quand met-on une majuscule à commerciaux, fonctionnaires ou nabots présidentiels ? Pourtant ce sont bien des catégories d’humains à part.

En fait, le but de cette note était de tester la fonction de Trackback. Ca m’évite de trouver un sujet et de me casser la tête dessus. Trop fort.

Edit du marsouin ricaneur : ah oui quand même, le lien vers la note d’Albane : http://missdooby1986.spaces.live.com/blog/cns!2BABBB2DD8CDDD23!350.entry?_c=BlogPart

Re-Edit du poisson noyé : Mouais, ça marche moyennement bien avec les blogs msn, mais bon c’est pas comme si Microsoft avait l’habitude de faire de l’interopérabilité…


  1. C’est pas moi qui le dit, c’est Gad Elmaleh. « Être blond, c’est un concept« . 

Je suis un fan de curling, vite je commente !


Les gens sont des génies

Pondu le 19 mars 2007 - 4 commentaires

Oui enfin pas tous les gens, mais certains oui. Et souvent à leur insu d’ailleurs.

Jess m’a avoué sur msn qu’elle parlait en dormant. Son copain le fait également. Vous voyez le truc génial ? Pourtant la conclusion est évidente : ces deux-là ont trouvé la solution à un problème probablement aussi vieux que la communication verbale : les discussions inintéressantes de fin de journée. Oui, le sujet fait frémir n’est-ce-pas ?

Vous savez, ces conversations du genre « Oui au boulot, Roger il a renversé son café sur le clavier de Monique et… ». Et vous ne connaîtrez jamais la suite, parce que votre cerveau vient de court-circuiter votre attention. D’abord vous ne les connaissez même pas Roger et Monique, et pourtant ils vous pourrissent la vie depuis 10 ans chaque soir dans le récit des épopées fantastiques qui surviennent dans la vie de votre interlocuteur (trice surtout, les femmes sont toujours avides de conversations inintéressantes1 ).

Ces conversations surviennent surtout quand vous n’avez aucune envie de les entendre. Quand par exemple il se produit tout à coup un truc super intéressant à la télé, alors que la demi-heure d’avant n’aurait pas provoqué la moindre palpitation dans le coeur d’un hérisson émotif et cardiaque2. Et là, pas moyen d’y échapper, vous devez faire semblant d’écouter l’interlocuteur/trice tout en essayant discrètement de capter les images et les sons de votre téléviseur, sauf si vous êtes l’heureux propriétaire d’un dispositif permettant le contrôle du direct3. Vous n’y arriverez probablement pas et ça finira en engueulade. Et ne tentez pas de simuler une migraine ou une subite envie de pisser, ça ne marchera pas. Pourquoi ? Parce que votre interlocutrice/teur n’a pas pour but de dialoguer avec vous, non. Il veut seulement vous déverser en un flot de paroles continu et déplaisant toute sa journée. Un long monologue ininterrompable que vous devrez subir jusqu’à la fin.

Ca vous rappelle quelqu’un de votre connaissance ? Dites-vous bien que cette personne pensera probablement la même chose de vous, on est tous comme ça. Encore un super-pouvoir de l’être humain pour pourrir son prochain.

Mais Jess et son copain ont trouvé la solution : plutôt que de se raconter leur journée le soir, ils le font en dormant. C’est pas beautiful ça ? Pas d’engueulade, pas d’interruptions, pas d’ennui mortel. Je suis sûr que vous aussi vous êtes jaloux. Car je ne connais pas tout le monde dans le monde, mais la probabilité pour que deux personnes en couple parlent tous les deux dans leur sommeil ne doit pas dépasser les 3%4. Le phénomène doit donc être assez rare.

Par contre, si ça se trouve, ils se retrouvent tous les deux à rêver de Roger et Monique, ce qui n’est pas top.

Jess, si tu me lis (ce qui m’étonnerait, mais on ne sait jamais), désolé d’avoir révélé ça au grand public mais dis-toi bien que les trois lecteurs habituels de ce blog vont être super jaloux de toi. Ce qui ressemble comme deux gouttes d’eau aux prémisces de la célébrité.


  1. Oui, cette moquerie machiste était purement gratuite. C’est une vengeance mesquine pour ce que j’ai subi chez Marjolaine Coiffure. 

  2. Ce que sont tous les hérissons de toute façon. Ne klaxonnez jamais un hérisson pour qu’il se dépèche de traverser la route, il a toutes les chances de mourir d’un arrêt cardiaque une fois rendu à bon port car vous lui aurez flanqué la frousse de sa vie. 

  3. Voir Igor et Grishka, les gars super balèzes capables de se planquer dans votre lavabo ou votre table basse. 

  4. A l’instar de Badablam.net, ne vous fiez surtout pas aux chiffres avancés ici. 

Je suis un fan de curling, vite je commente !


Gros vrac de petits trucs

Pondu le 14 mars 2007 - 5 commentaires

Bon tout d’abord, je tiens à exprimer mon mécontentement face à la trahison de Badablam.net. En effet, il a écrit dans une note qu’il allait mettre à disposition des lecteurs de bonne volonté un espace leur permettant de créer et télécharger des dos de boîtes de céréales qui aient un réel intérèt pour les adultes amateurs de chocapic et autres dérivés céréaliers.

Là j’ai pensé : ce type est mon nouveau héros ! Et bien je dois dire que ma déception a été à la hauteur de mon enthousiasme car à ce jour, rien n’a été fait sur Badablam.net pour faire avancer cette noble cause. Que dalle. Nawak.1.

Et en plus, Badablam n’accepte même pas les trackbacks, ce qui permettrait de faire une liaison efficace entre ma note et la sienne. Un vrai scandale donc.

D’autre part, je suis outré par la météo actuelle : on se les gèle grave le matin alors on s’habille chaudement, et du coup à midi on crève de chaud. Alors oui, on va me dire qu’avec le réchauffement climatique le temps est détraqué. C’est pas une raison pour faire grimper la température de 15°C en moins de 6 heures ! Je pense que c’est un complot des présentateurs météo soutenus en douce par Météo France pour obtenir le retour à l’écran de Alain Gillot-Pétré. Faudrait peut-être que quelqu’un leur annonce qu’il est mort quand même.

Et enfin, pour ceux qui auraient un doute sur la personne pour qui ils vont voter pour les présidentielles, j’ai ce qu’il vous faut : www.quelcandidat.com. Ce questionnaire est censé vous rapprocher des idées de tel ou tel candidat. Ca a l’air bien de facade, mais en fait les questions sont soient stupides, soient biaisées2. Du coup on se retrouve avec un questionnaire bidon qui va nous annoncer qu’on est le plus proche des idées de tel ou tel candidat sur des sujets aussi importants que le genre de films préféré. Bon, tout n’est pas à jeter puisqu’on a droit à la présentation des candidats, l’occasion de découvrir qu’il n’y a pas que la grande écervelée et le petit hargneux qui briguent le poste. Voilà, c’était l’instant politique3.


  1. Le lecteur aventureux qui s’est perdu sur mon blog pourrait me faire remarquer que je n’ai qu’à le faire, mais il suffirait que ça fonctionne et que je devienne célèbre pour que Badablam m’intente un procès pour plaggiat et empoche des millions de roupies (Mettons qu’il empoche 3 000 000 de roupies, après conversion en euros ça fait quand même 51 318 €, ce qui est beaucoup pour mon maigre compte en banque).  

  2. La seule question sur l’Europe concerne l’entrée de la Turquie, et les choix musicaux se limitent à la chanson française, au jazz, au rap et à je sais plus quoi. Rien sur la zik internationale, si vous aimez seulement les balades péruviennes c’est raté. 

  3. D’ailleurs j’en profite pour dire que je ne regarde même plus les infos depuis 2 mois tellement j’en ai marre qu’on me bassine avec les frasques des candidats. Autant pour les dernières élections on n’en entendait pas causer, autant là c’est un peu la surdose. Fumiers de médias. 

Je trouve qu'on ne parle pas assez de poneys ici, vite je commente !