La Hotline, un sujet brûlant.

Pondu le 9 février 2007 - 1 commentaire

Je m’étais souvent demandé pourquoi on appelait un numéro de support et d’aide ‘hotline’. Je fais désormais partie des privilégiés qui savent.

Notre système informatique est complètement saturé en ce moment, résultat prévisible d’une politique plus que foireuse d’ajouter des tas de gens sur le système sans en augmenter ses capacités, additionné à un plan de formation pour les informaticiens totalement inexistant.

Bilan : les gens appellent le service info et se plaignent. Et je sais du coup pourquoi on appelle ça hotline : au bout d’une journée passée à répondre aux appels, l’oreille comme le combiné sont surchauffés. Réellement.

2e bilan : on va faire appel à des experts qui vont venir nous filer un coup de main, refaire entièrement notre système, nous former et empocher au passage la bagatelle d’un peu plus de 30 000€. Sans compter la perte de productivité de temps dûe à l’indisponibilité de l’informatique, et les délais nécessaires pour refaire ce qui n’a pas pu être sauvegardé.

3e bilan : j’ai des envies de meurtre de plus en plus fréquentes, et j’ai l’impression d’avoir couru un marathon quand je rentre chez moi le soir.

Merde, j’ai pas signé pour ça moi. A l’origine, ça devait être un boulot peinard avec des horaires tranquilles ! Au moins si on me disait « sale planqué de fonctionnaire », je pouvais répondre « oui, c’est vrai. Et je t’emmerde superbement. ». Maintenant je suis limite scandalisé, et surtout frustré de savoir que si je démens personne ne me croira… :x

Et comme ce n’était pas un post très marrant, je rajoute un prout à la fin : prout.

Je suis fan de chats, vite je commente !


Tout nouveau, tout beau !

Pondu le 1 février 2007 - 4 commentaires

Padaaaaam !

Un tout nouveau blog. J’ai laissé tomber Nucleus pour WordPress, c’est un bonheur de pouvoir gérer ses images correctement. Je perds le côté multi-blogs en revanche.

Qui dit nouveau blog dit nouveau thème, un truc un peu plus ‘geek’ mais pas trop quand même, puisque j’ai mis des chats un peu partout. Parce que c’est bien les chats. D’ailleurs, si quelqu’un pouvait avoir la traduction de ‘I has bogey’ ça m’arrangerait. C’est du ricain mal écrit à priori.

Pour l’ancien (les anciens…) blog, c’est ici : vieux blog nucleus

Edit grotesque du farceur polyglotte : En fait je pense que ‘I has bogey’ se traduit par ‘j’ai des mickeys’, qualificatif surprenant pour qualifier de vulgaires crottes de pif. En effet, ce chat a un léger corps étranger dans la narine gauche.

J'ai un furoncle au derrière, vite je commente !